11 décembre 2019

23/10 - Nouadhibou

Nouadhibou, tout comme Dakhla, est situé au bout d'une presqu'île longue d'une quarantaine de km. A l'époque coloniale cette ville s'appelait Port Etienne et c'était aussi une étape pour l'aéropostale. C'est aujourd'hui une grande ville (la 2ème de Mauritanie avec 150 000 habitants) assez anarchique et poussiéreuse. La plupart des auberges à routard ont disparu. Il reste Momo qui a gardé son auberge mais en piteux état. C'est là que nous résidons et c'est avec plaisir que je retrouve Momo pour évoquer le "bon temps", pas si lointain... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2019

24/10 - Nouadhibou / Bou Lanouar : 47 km

Difficile de remonter la presqu'île contre le fort vent. Donc embarquement dans un minibus jusqu'à la bifurquation vers Nouakchott (40 km).Jusqu'à Bou Lanouar la zone est très sablonneuse, le vent traversier rend le pédalage pénible et nous enveloppe dans une sorte de poussière qui masque le soleil. Il fait une chaleur suffoquante. Nous arrivons en fin de journée au petit village de Bou Lanouar perdu dans les sables où nous trouvons un petit hôtel pour la nuit. Nous savons qu'à partir d'ci le pédalage risque d'être pénible car le vent... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2019

25/10 - Bou Lanouar / Chami : 42 km + pickup

La route s'est maintenant éloignée de l'océan. Nous allons devoir affronter des températures très élevées d'autant qu'il est annoncé un pic de chaleur pour  quelques jours. Il faut donc partir impérativement dès le lever du soleil.                  Les premières heures sont plutôt tranquiles avec un vent faible et assez bien orienté. Mais rapidement la situation se détériore, le vent monte en puissance et vire sud-est, c'est-à-dire presque de face. Il devient très fort et se... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 décembre 2019

26/10 - Chami / Poste de police : 97 km

Départ à nouveau très tôt pour éviter la chaleur de l'après-midi. La station service "gare du nord", bien connue des routards qui ont "fait" cette route est à 15 km au sud de Chami. Du coup ce n'est plus une halte très utile. Juste pour prendre un café.         Dans cette zone, bien que très désertique, on trouve beaucoup de troupeaux de dromadaires. On élève aussi chèvres et moutons. Beaucoup d'éleveurs sont encore nomades et se déplacent en fonction des paturages. A partir de midi la chaleur est... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2019

27/10 - Poste police / Mhagratt : 66 km

Après une bonne nuit sous les étoiles nous abordons une zone de grandes dunes. Dés le matin il fait déjà très chaud et la route est en montagnes russes avec un vent traversier qui soufle assez fort. Mais les paysages sont magnifiques au soleil levant. La végétation est rare dans le désert mais pas totalement absente. On trouve surtout des pommiers de sodome aux fruits vénéneux et quelques acacias qui parfois poussent entre les dunes.                     Vers midi... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2019

28/10 - Mahagratt - Nouakchott : 92 km

La dernière étape avant Nouakchott est assez monotone et pénible en raison du vent d'est (donc de travers) assez fort. Les trentes derniers km sont à 2 X 2 voies entre le nouvel aéroport et l'entrée de la ville de Nouakchott qui comme chacun sait est la capitale de la Mauritanie.                     Et pour les connaisseurs de cette route, l'auberge Sahara qui fut longtemps le rendez-vous des routards descendant vers l'Afrique noire. Après travaux c'est devenu plus chicos... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2019

29 & 30/10 - Repos à Nouakchott

Pause de 2 jours bien appréciée. Nettoyage du vélo, lessive (encore !), et ballade en ville et au port artisanal.Nouakchott quasiment inexistante avant l'indépendance (1960) compte aujourd'hui plus d'un million d'habitants. La circulation est intense dans certains quartiers et la pollution qui va avec. La grande mosquée    Les quartiers populaires :  C'est toujours un étonnement pour un européen de voir l'état de certaines voitures qui roulent toujours :  Au port de pêche artisanal :  La... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2019

31/10 - Nouakchott - Tiguent : 120 km

En pleine forme après ces 2 jours de repos. A la sortie de la ville on peut prendre la mesure des problèmes de déchets qui s'étalent sur d'immenses terrains vagues (mais c'est ainsi à proximité de toutes les villes, grandes ou petites). Ce problème de déchets, et de pollution en général, à vélo nous l'avons "sous le nez" en permanence et ça vaudrait une multitudes de commentaires mais ça nous gacherait le plaisir de pédaler (on a aussi le droit d'être égoïste !). Après quelques kilomètres tranquiles, un maudit vent de sable nous... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 décembre 2019

01/11 - Tiguent / Rosso :100 km

C'est par une très mauvaise route que nous quittons Tiguent. Parfois le goudron n'est plus qu'un souvenir !. Il faut slalommer entre les nids de poule, les bosses et les zones de sable très dangereuses à vélo, surtout du fait que nous sommes bien chargés (les vélos bien sûr !). Puis tout s'arrange avant Rosso, dernière ville de Mauritanie, avec une route toute neuve bordée de végétation dense. On est sorti du désert après plus de 2 000 km  de traversée depuis Guelmim tout là-haut. Le fleuve Sénégal est tout proche. Demain... [Lire la suite]
Posté par claudelode à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]