Départ à nouveau dans la brume (très fréquente en cette saison le long de la côte). La route est plate, le vent nul et donc c'est très roulant.
A partir d'ici nous longeons de très près l'océan bordé d'une falaise de 40 mètres.

20191009_10142020191009_101436

Les chameaux broutent les rares touffent d'alpha sur le plateau rocailleux.

20191009_11544320191009_115454

Passage de l'oued Chbika quasi à sec mais qui s'offre un estuaire digne d'un grand fleuve. La descent est très pentue, la remontée également !

20191009_10342120191009_131505

Autre passge d'oued

20191009_13163320191009_170141

La côte est très poissonneuse et de nombreuses cabanes de pêcheurs s'accrochent à la falaise. Nous en apercevrons jusqu'à la frontière de Mauritanie. Souvent des meutes de chiens rodent alentour et ils n'apprécient guère notre passage. Il faut ressortir les cravaches !

20191009_10145120191009_101506

 La falaise qui borde l'océan.

20191009_12501620191009_144226

Faute de camping : nuit à l'hôtel "Paris-Dakar" à Akfhennir. Nous proposons à l'hotelier de renommer son établissement "Breizh-Dakar". Mais c'est pas gagné !

IMG-20191010-WA0004