Route toute neuve et plate, beau bitume. Pas encore ouverte aux voitures mais seulement aux vélos. Vent dans le dos qui nous pousse. C'est vraiment Noël avant l'heure. Nous croisons les premiers cyclistes : 2 italiens qui remontent vers l'Europe après un tour d'Afrique. Avec le vent de face on imagine la difficulté.

20191011_11451920191011_120925

Passage au village de Tah. C'est ici l'entrée effective dans la province du Sahara occidental jadis colonie espagnole (le Rio de Oro) indépendante en 1974. Depuis, le Maroc considère que ce territoire lui appartient et c'est pourquoi, en attendant un arbitrage définitif il développe à fond cette région : route, port, villes nouvelles, ... Le village de Tah est un bon exemple. Il y encore 3 ou 4 ans il n'y avait que quelques maisons et une station service. Aujourd'hui c'est presque une petite ville et ça construit partout.

20191011_10380820191011_104248

Des éoliennes à perte de vue permettent de fournir l'énergie électrique.

20191011_100533

Petite pause thé à la menthe dans une gargote en bord de route. Au moins jusqu'à Laâyoune il n'y a pas de difficulté pour se ravitailler : petites boutiques, restaurants et café jalonnent la route.

20191011_184828

Arrivée à Laâyoune, chef-lieu du Sahara occidental. Repos d'une journée.

20191011_151102IMG-20191012-WA0010